Catégorie | Voyage

Comment voyager avec de l’arthrose ?

Lorsque l’on souffre d’arthrose, il faut prendre quelques précautions lorsque l’on part en vacances. Photo Pixabay

Comment se manifeste l’arthrose ?

Ceux qui en souffrent le savent. L’arthrose est une maladie qui peut vite se révéler handicapante au quotidien, tant les douleurs qu’elle engendre peuvent être intenses. Tout d’abord, rappelons que l’arthrose est une maladie inflammatoire qui résulte de la dégradation du cartilage, celui qui recouvre les extrémités des os au niveau des articulations. L’arthrose peut sévir sur toutes les articulations : hanche, genou, cervicales, pouce, etc.

N’oubliez pas vos traitements en partant en vacances !

Évidemment, l’arthrose engendre de fortes douleurs, notamment lorsque l’articulation concernée est soumise à l’effort. Comment, alors, peut-on voyager avec de l’arthrose ?

Première évidence, ce n’est pas parce que vous êtes en vacances qu’il faut se relâcher sur le traitement ! Si des anti-inflammatoires vous sont prescrits, emmenez-les dans votre trousse de toilette ! De même, si vous êtes suivi par un kiné, faites en sorte de ne pas trop espacer les séances pendant le temps où vous êtes en vacances.

Par ailleurs, les consignes, en vacances, sont les mêmes que dans la vie de tous les jours. Maintenez en activité vos articulations endommagées sans forcer. Si vous êtes en surpoids, essayez de profiter des vacances pour perdre quelques kilos, afin de soulager le poids qui pèse sur vos articulations.

Quid des voyages en avion ?

Si vous prenez l’avion, rassurez-vous : les voyages en avion ne déclenchent pas de poussée inflammatoire d’arthrose. Bien sûr, rien ne vous empêche de porter des bas de contention pou0wr éviter les problèmes de circulation, parmi lesquels on compte les phlébites. Une précaution d’autant plus utile si vous avez une prothèse du genou, dernier traitement de la gonarthrose (arthrose du genou).

Adapter son activité au type d’arthrose

Dans tous les cas, il vous faudra, bien entendu, adapter vos activités à votre arthrose. Difficile, par exemple, d’envisager une longue randonnée avec beaucoup de dénivelé lorsque l’on souffre des symptômes d’une coxarthrose, à savoir une douleur localisée dans le pli de l’aine, qui s’intensifie souvent lors d’un effort et peut irradier jusqu’au genou.

En revanche, vous pourrez pratiquer une activité physique modérée en fonction du type d’arthrose dont vous souffrez, arthrose fémoro-tibiale ou arthrose fémoro-patellaire. Pour des conseils personnalisés, pensez à prendre rendez-vous avec rhumatologue ou votre médecin traitant avant de partir en vacances.

Enregistrer

Enregistrer


Donnez votre avis